Vous cherchez des habits et accessoires de luxe à un prix accessible?

La Dégriffonne à Lausanne sélectionne pour vous les plus belles pièces.

A chaque saison, nous vous proposons de magnifiques vêtements, sacs et chaussures.

Les marques de luxe les plus prestigieuses, dans un état impeccable, sont sélectionnées pour vous dans notre boutique du centre de Lausanne.

Offrez une seconde vie à vos vêtements et accessoires!

Avec le concept de dépôt-vente proposé par La Dégriffonne, vous avez la possibilité de gagner de l'argent grâce aux habits que vous ne mettez plus.

Présentation

La Dégriffonne vous propose des articles de seconde main de luxe au centre de Lausanne.

 

En 1984, Nadia Chavannes ouvre la première boutique seconde main de luxe en Suisse.

Après une carrière dans le mannequinat pour les plus grandes maisons de couture suisses ainsi qu’une collaboration au sein de la Maison Dior, le souhait de Nadia est de devenir indépendante tout en restant dans le créneau de la mode.

Cette idée précurseur ne convainc que peu de personnes de son entourage et certains ne lui donnent pas six mois avant de mettre la clé sous la porte...

Habits de seconde main de luxe - La Dégriffonne - LausanneIl faut noter le contexte socio-économique à l’époque de la création de la boutique: l’écologie et le recyclage n’étaient alors pas du tout à l’ordre du jour. A la surprise de tous, ce fut un succès immédiat grâce à l’esprit d’entreprise de cette femme magnifique.

Il est également important de souligner qu’il y a trente ans, il était peu commun aux gens aisés de revendre leurs biens et aux personnes de condition modeste d’envisager la possibilité d’accéder à des articles de luxe. La crise n’existait pas et le gaspillage gênait très peu de monde. C’était le début d’un phénomène.

Après quelques mois d’activités, ses voisins commerçants lui auraient volontiers confié leur commerce tellement le succès et le savoir-faire de Nadia est grand.

Les habits de grandes marques composent son stock, la mode est alors très habillée et la couture est au rendez-vous. Le bouche-à-oreille fonctionne à merveille. La clientèle augmente rapidement.

Nadia bénéficie d’un fort soutien médiatique et les articles de presse pleuvent...

Après dix ans de succès, cette pionnière en la matière voit apparaître une concurrence puisque d’autres boutiques de seconde main font leur apparition.

En 2005, après vingt années de grande réussite, Nadia Chavannes envisage de prendre sa retraite et de vendre La Dégriffonne. En 2007, sa fille, Sandra, jeune maman, alors RH manager pour une compagnie internationale, saisit l’occasion de reprendre les rênes et ainsi assurer la pérennité de la boutique.

L’esprit de la boutique reste intact. Le changement s’opère en douceur et Sandra Baechtiger-Chavannes rajeunit légèrement l’atmosphère tout en conservant une clientèle fidèle depuis le début.

L’évolution de la mode, plus décontractée, se fait sentir. Dès lors, finies les retouches, fini le sur-mesure, place au «prêt-à-porter» immédiat.

La clientèle internationale est au rendez-­vous et Sandra Baechtiger-­Chavannes reçoit étonnamment des vêtements ou accessoires de tous les coins de la planète. Certaines clientes étrangères, lors de leur passage sur le territoire helvétique, ne manquent jamais de faire un détour par l’avenue des Alpes.

La clientèle est diversifiée et toutes les classes sociales achètent du seconde main.

Les clientes, pour certaines, ne sont que «vendeuses» alors que d’autres réinvestissent systématiquement leur argent dans la boutique.

Les contacts personnels de Nadia Chavannes et de Sandra Baechtiger-Chavannes ont fait de La Dégriffonne un lieu de discrétion, et la clientèle est devenue une très grande famille.

Nous nous tenons à votre disposition pour toutes questions complémentaires. N'hésitez donc pas à nous contacter.


Infos Pratiques

Avenue des Alpes 5 1006 Lausanne
Lun 14:00-18:30
Mar 09:00-18:30
Mer - Je - Ven 09:00-12:00 14:00-18:30
Sam 10:00-13:00

Liens utiles